Les 7 C de l’éducation

Les 7 C des règles de la discipline et de l’éducation


Lorsque nous faisons de la discipline dans le but d’éduquer notre enfant, il y a 7 règles de base pour que cela soit efficace. Les règles doivent être…

1- Claires: c’est-à-dire formulées dans un langage adapté à l’âge de l’enfant et véhiculant des valeurs éducatives (ex.: respect, ordre, travail bien fait).

2- Concrètes: elles expriment directement le comportement souhaité pour que l’enfant comprenne ce qu’on attend de lui. Ex.: dire «Marche» au lieu de «Ne cours pas», dire «Tu dois être revenu à 23 h» au lieu de «Ne rentre pas trop tard».

3- Constantes: appliquées systématiquement et non au gré de nos humeurs. La constance est plus efficace que la sévérité. Si l’enfant doit assumer une conséquence à chaque désobéissance, il sera plus enclin à respecter la règle que si on lui impose une grosse punition à l’occasion.

4- Cohérentes: en lien avec nos propres attitudes. Autrement dit, on prêche par l’exemple.

5- Conséquentes: la conséquence d’un écart de conduite est logique (reliée au comportement fautif) ou prend la forme d’un geste de réparation.

6- Connues: «L’enfant doit connaître à l’avance la conséquence qu’il devra assumer, car cela lui permet de faire un choix.  S’il refuse de faire ses devoirs, par exemple, il choisit de se priver de télévision, de jeux à l’extérieur ou de toute activité ludique.»

L’équipe d’Accroc a décidé d’ajouter une  7e règle importante :

7- CALME : la directive doit être expliquée et nommée calmement. La personne qui donne la conséquence doit aussi être calme.


Ce contenu a été publié dans article de la semaine, homme, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *